David Lynch @Richard Dum MEP 2014

Vous n’avez pas eu le temps de faire un saut à la MEP pour découvrir les Small stories de Lynch. Et la question qui reste en suspend est  : Avez vous loupé ce rendez-vous ?

La réponse est OUI et NON.

Oui, car Lynch reste Lynch et même si celui ci s’éloigne de son talent premier, il arrive malgré tout à nous offrir un monde tellement personnel que l’on s’attache à ses histoires. On retrouve vite nos repères et on recherche les inspirations à travers ces quatre scenarii photographiques. Une vision ancrée dans le surréalisme nous offre une vision qui ne pourra pas décevoir les adeptes de Lynch.

Non, car Lynch est, selon moi, resté dans la facilité en produisant (vite?) des histoires peu convaincantes. Un style , une technique et un propos  sommaire qui renvoie à l’imaginaire de Lynch sans nous proposer davantage. Les amoureux de son art seront satisfaits de ne pas se perdre et deçus de ne pas s’y perdre et les béotiens seront surpris et peu émus.

Ne nourrissez pas de regrets et soyez impatients de retrouver Martin Parr le 26 mars prochain.

Unknown

MEP 2014

A propos de l'auteur

Curious in marketing experience and online challenge.Fan of New technologies and mobility, Books, fashion, life style