Le Grand Palais accueille les clichés de Robert Mapplethorpe du 26 mars au 13 juillet prochain. C’est un honneur, une reconnaissance faite à ce photographe New-Yorkais qui fut le compagnon de Patti Smith, avant de déclarer son homosexualité. Durant cette exposition, on accompagne Mapplethorpe au gré de ses visites dans les tréfonds sordides des rues à sex shops de la Grosse Pomme.
Avec le noir et blanc, le photographe excelle dans des sujets qui ont fait, et font toujours controverses. Mais, amis amateurs de selfies et autres filtres Instagram, n’oubliez pas que Robert Mapplethorpe en a certainement écrit les lettres de gloire. Polaroid et autoportraits se font la part belle dans son oeuvre.
Le Grand Palais sera alors une étape obligatoire pour les fans des 60-70’s underground, du nu masculin et du flower power.

Oubliez Cartier-Bresson, c’est tellement mainstream!

Robert Mapplethorpe au Grand Palais

A propos de l'auteur