La rentrée littéraire est autant commenté que le beaujolais nouveau. Et je suis toujours étonné de voir autant de nouveautés et si peu de lecteurs et acheteurs. La moyenne annuelle reste à 10 livres par an et si on exclut les livres pratiques et autres guides, les romans doivent se compter sur les doigts d’une main. Malgré tout, on assiste à un déferlement de nouveautés largement commentées dès l’été.
Cette rentrée est a priori une grande rentrée. Tous les auteurs incontournables sont présents (y compris ceux que l’on attend pas comme Mme T.). Et on retrouve O.Adam, la très prolixe Nothomb, le nouvel opus de Beigbeder et les incontournables Foenkinos, Delacourt…
On pourrait dresser un inventaire à la Prevert tant les auteurs se sont mobilisés pour cette rentrée.
Je retiens dans mon premier tri quelques incontournables et quelques pépites découvertes grâce à mes libraires préférés du XIe.
Sur cette pile photogénique, il y a au moins trois livres que je vous conseille les yeux fermés et deux déceptions.
La première surprise est venue de Beigbeder que je n’attendais plus si haut. Il faisait partie de mes auteurs que j’achetais par habitude (comme Nothomb mais j’ai su me soigner) en me promettant que c’était le dernier. Même si l’auteur parle encore et encore de lui, c’est beaucoup plus subtil et intéressant pour dépasser les irritations provoquées par Beigbeder. C’est un roman qui se lit avec plaisir et découverte. Ces lettres de guerre fictives sont une vraie réussite et je ne l’attendais pas ici.
D’autre part, je ne peux que conseiller le dernier Carrère qui sera très certainement un Best seller de cette rentrée malgré son absence de Goncourt. Fidèle à lui même, retour à la religion, bref du Carrère, mais du bon Carrère !
Ma dernière pépite peut aussi se comprendre comme une déception car ce ivre est petit, très petit et si bien écrit que l’on souhaiterait en lire des centaines des pages. je parle ici de l’odeur du minotaure de Richez. C’est une vraie belle découverte de cette rentrée littéraire.
Concernant Pynchon et Blas de Robles, je n’ai pas encore eu le temps de finir ces romans. Je vous en parle dès que possible. Je vous parlerai aussi de la seconde vague de livres. je vous avais bien dit que la rentrée 2014 était énorme !!

A propos de l'auteur

Curious in marketing experience and online challenge.Fan of New technologies and mobility, Books, fashion, life style