Alors bien sur, on a tous Tom Boy en tête lors de la sortie de ce film. Mais si la théorie du genre est un élément commun à ces deux films, la comparaison s’arrête là.
Quoiqu’il en soit, je souris déjà à la programmation sur Arte de ce film et aux cris d’orfraie de Mme Boutin.
Pour continuer sur cette comparaison et clore le chapitre, j’ai trouvé ce film bien supérieur à Tom Boy. Le lieu, la période et les aspérités sociales donnent à Pelo Malo une complexité bien plus profonde.
Mais attention, ce film est d’une violence crue dans un Vénézuela contemporain. La relation mère/fils est sans complaisance. Il s’agit ici d’un drame et non d’une comédie.
Et ce drame est porté par la qualité de l’interprétation de Samantha Castillo dans le rôle de Marta et Samuel Lange dans celui de Junior. Ils portent ce film et leur lutte est poignante. On ne tombe jamais dans la caricature et la violence facile.
Junior, enfant chétif qui aime lisser ses cheveux et danser au lieu de jouer au foot et affirmer une virilité obsédante dans un Venezuela catholique qui n’attend de ses enfants qu’un modèle stéréotypé et une mère, abandonnée dans cette propagande, rejette son fils jusqu’à l’irrémédiable.
On vit et parfois subit cette lutte entre une mère, prête à tout pour rendre viril sons fils, et un fils qui est troublé par son évidente distinction. Certaine scène pousse le spectateur dans un trouble légitime mais je vous laisserais découvrir celle ci tant il faut voir ce film. Un scénario maitrisé, un casting parfait et un jeu d’acteurs seront autant d’atouts pour apprécier ce film. Un équilibre subtil permet à Pelo Malo de ne jamais tomber dans la caricature et le mélo gratuit.
L’amour et la haine n’ont jamais été aussi proches et ce film nous pousse à réfléchir sur le poids de la communauté sur l’individu.
Vous l’aurez compris, je vous recommande vivement ce film.

Le pitch :
Junior a 9 ans. Il vit à Caracas avec sa mère et son frère de 2 ans. Junior a les cheveux frisés de son père. Il voudrait avoir les cheveux lisses de sa mère. Junior adore chanter, danser avec sa grand-mère et se coiffer devant la glace. Mais pour sa mère, Junior est l’homme de la famille. C’est comme ça qu’elle l’aime…
Pour regarder la bande annonce, c’est ici

A propos de l'auteur

Curious in marketing experience and online challenge.Fan of New technologies and mobility, Books, fashion, life style