Le projet Kickstarter le plus fou de l’année 2012 avait permis la naissance d’une première vraie montre connectée multi-devices (iOs et Androïd) . Après des mois d’attente, les heureux participants ont reçu leur première montre Pebble qui offrait enfin un relai efficace entre leur smartphone et leur poignet.

Quelques défauts de jeunesse naturels ont freiné les ardeurs de nombreux clients que l’année 2014 vient de faire voler en éclat.

En effet, Pebble a apporté deux modifications majeures à leur montre. En premier lieu, l’arrivée du Pebble Store a enfin permis à cette montre de succomber au plaisir des iApps nombreuses et pratiques, accessibles en un clic sur son iphone ou son Samsung. Et la vraie force de cette montre est d’être compatible avec iOs et Android mais aussi windows phone grace à une App (payante et non officielle) sur son Lumia.

pebble smartwatch iphone lumia nokia

La seconde modification est l’arrivée d’une nouvelle version, la Pebble Steel qui s’ajoute à la gamme pour un prix d’environ 250 euros (TTC livrée) . Il ne s’agit pas d’une simple retouche cosmétique mais d’une vraie nouvelle montre qui n’a gardé que le moteur.  Grace à ce changement, il n’est plus honteux d’avoir une montre connectée au poignet. Elle passe totalement inaperçue pour n’importe quel quidam. Sa curiosité ne s’eveillera qu’à force de voir l’heureux propriétaire « jouer » avec sa montre toutes les minutes pour vérifier le contenu d’une énième notification (Mon co-equipier de l’aventure geeeks peut en témoigner!)

pebble smartwatch iapps storeJe suis comme beaucoup de lecteurs, un amateur de montres, et plus précisément de garde-temps. La technique se mesure en complications et autres tourbillons. Il m’était donc assez difficile de switcher pour une vulgaire montre à pile, fusse t’elle en acier !! Le prix très abordable a fini de me convaincre (on est geek ou non!) et donc tester cette nouvelle pebble steel. Et le verdict est surprenant.

pebble smartwatch iOS android iphone lumia

Tout d’abord, il vous faudra patienter deux mois avant de recevoir votre montre. C’est la rançon du succès parait il. Et n’espérez pas un quelconque signe de la part du service consommateur qui ne daignera pas vous répondre malgré des relances ou des tweets. Il faudra en convenir, la relation avec Pebble démarre mal, très mal et si ils ne resolvent pas ce problème dans les mois à venir, je leur prédis un avenir morose. Sans concurrence, on avale son chapeau. Dès l’arrivée de celle ci, on change vite de crèmerie.

La reception de votre Pebble se fait après quittance d’une cinquantaine d’euros de frais de douane. C’est le dernier moment douloureux après deux mois d’attente. Quand on ouvre la boite, cela respire la qualité. Tout est géré avec soin et les matériaux sont de bonne facture. Je dirais presque trop. Car il peut être utile d’offrir une boite de grande qualité si tout est parfait ensuite. Mais offrir une belle photo du tournevis afin de changer de bracelet a t’elle plus de sens que d’offrir le tournevis ??? Pour tout vous avouer, j’ai cherché et cherché ce tournevis dans la boite tant j’étais convaincu que celui ci était fourni avec la montre. (ndlr : vous l’aurez compris, ce n’était pas le cas). Dans la boite donc, vous trouverez un second bracelet acier (un bracelet cuir orne votre pebble) et un cable d’alimentation propriétaire. C’est déjà suffisamment désagréable de trouver un cable propriétaire (le micro usb aurait été mieux) mais en plus, ils ont eu l’indélicatesse de ne pas rendre compatible ce cable avec l’autre pebble. Un détail mineur empêche cette retro-compatibilité et c’est ennuyeux.

Ensuite vient le premier contact avec votre Pebble. Chargée à 50% , celle-ci est opérationnelle immédiatement après une petite mise à jour 2.01 de quelques secondes.  C’est un premier bon point. L’appairage Bluetooth se fait très facilement avec votre smartphone. Tout est didactique et bien pensé avec un support intégré en cas de problème qui n’arriva pas.  C’est une heureuse surprise. Une fois l’appairage effectuée, on peut ajouter des iapps via son smartphone. Je l’utilise au quotidien avec un iPhone et leur communion est parfaite. Les notifications arrivent discrètement sur ma Pebble  sans que je sois obligé de paramètrer quoique ce soit. Pour ce faire, la Pebble utilise le centre de notifications iOs.  Et sur la montre quatre boutons pour gérer tout cela. Un bouton Back à gauche de votre montre et trois boutons à droite. Le bouton central pour valider et les deux autres pour naviguer. tout est simple, fonctionnel et diablement efficace. Cette simplicité se fait au détriment de la personnalisation. On ne peut pas modifier les paramètres des notifications, utiliser la LED,…. Il y a un potentiel fort qui est aujourd’hui bridé. Pourquoi la LED ne sert elle que lors du chargement de la batterie ??

smartwatch lumia iphone android pebble pebble steel

La gestion de la montre est assez simple et on peut encore une fois regretter l’absence de paramètrage personnel. J’aurais apprécié pouvoir hiérarchiser mes applis dans la liste afin d’avoir accès rapidement à l’appli souhaitée au lieu de dérouler le menu. Et ce, malgré le fait que nous soyons limités à huit applications par le système. Dans ces huit applications, il faut compter aussi les watchfaces. Coté autonomie, la Pebble surprend et déçoit. Avec une proposition alléchante de 7 jours d’autonomie, Pebble avait fixé lui meme un espoir enviable. Tenir une semaine sans recharger sa montre était un slogan aguicheur qui ne se vérifie pas  au quotidien. Je perds environ 20% d’autonomie par jour. On peut donc dire que 4 à 5 jours est beaucoup plus réaliste tout en sachant que le cinquième jour est un jour angoissant. Vous guettez la peur au ventre le pourcentage restant afin d’être sur de pouvoir vivre connecté.

Coté application, le choix est large et encore balbutiant. Malgré tout, quelques applications deviennent incontournables dès le premier jour. Foursquare est l’appli parfaite pour cette montre. Vous pouvez checker votre lieu favori sans sortir votre iphone de votre poche et valider votre position en trois clics. Vous trouverez aussi l’incontournable Evernote. Cette version sur la Pebble est ahurissante ! Grand fan d’Evernote sur mon mac, iphone et ipad, elle est devenue rapidement utile sur la Pebble. Un petit astuce, créer une liste spécifique dans Evernote et retrouver celle ci facilement sur votre pebble. Ensuite, vous trouverez de quoi satisfaire toutes vos envies..ou presque. Je n’ai pas encore pu tester une appli GPS qui me simplifie la vie en scooter. Vos commentaires seront les bienvenus.

Pour information, les huit applications retenus sur ma Pebble steel sont :

Foursquare – Evernote – SuperWatchface – Yelp – Weather – Twebble – PebbGPS et SmartWatchPro

Cette montre est donc une belle surprise. Une autonomie satisfaisante permet de ne pas penser à la recharger régulièrement. Une simplicité fonctionnelle permet de ne pas penser aux synchros et aux autres appairages compliqués. Une smartwatch à l’esthétique « montre » qui permet de ne pas passer pour un geek asocial. Et un plaisir insoupçonné de pouvoir lire en deux secondes les moindres notifications sans sortir son iPhone de sa poche et checker sur Foursquare en trois clics est redevenu une incitation à la géolocalisation. Très sincèrement, je ne pensais pas avoir du mal à remettre un garde-temps au poignet. Mes vibrations au poignet me manquaient.

montre pebble pebble steel

Et pour conclure, il y a un bénéfice caché inespéré ! En effet, l’autonomie de mon iPhone s’est amélioré grâce à la Pebble. Eh oui, la perte d’autonomie de la connexion Bluetooth est très largement compensée par la non lecture de ses notifications sur l’iphone. J’estime à plus ou moins 10% le gain de batterie au quotidien. C’est un vrai plus pour les ultra-connectés.

A propos de l'auteur

Curious in marketing experience and online challenge.Fan of New technologies and mobility, Books, fashion, life style