Ma prétention ne sera pas de vous retranscrire les deux jours du Hubforum. En effet, 80 intervenants et des heures de discussions ne se résumeront pas en quelques lignes.
Ma volonté est de vous présenter les grandes lignes et les différents chiffres qui nourriront demain votre réflexion. Le Hubforum est devenu est un vrai lieu d’expertise et d’échanges (création de workshop en 2014) et se positionne loin devant les autres workouts annuels. Des dizaines de présentations se sont succédées durant deux jours et seules deux furent égocentriques et inutiles. C’est très peu quand on compare aux autres forums!

IMG_0889
La première journée fut résolument tournée vers cette transformation avec des sessions centrée sur des cas concrets.
Sebastion Leroyer (PwC) aborda les mutations de la publicité digitale, complété par Mathieu Morgenztern. De nombreuses études de cas sont venues appuyer ces propos : Airbnb, Domyos, ASOS ou Porsche (liste non exhaustive). Une journée riche, donc, durant laquelle les axes de transformation et les enjeux furent présentés avec pertinence. La journée se termina par la remise des Hub awards et la projection en avant première du film « We love entrepreneurs ».
Après avoir découvert les fondamentaux de la mutation, la seconde journée s’est axée sur l’innovation, l’omni-canal et le retail. Et de manière transversale, deux points majeurs ont été abordés durant ces deux jours : le mobile et le DATA. Ils sont devenus une évidence dans le digital et sont donc solubles dans toutes les pistes de réflexions.
Que devons-nous retenir de ces deux journées ?
Pour vous donnez une piste fiable, voici la liste des mots-clés les plus utilisés durant le Hub Forum :
#Data #Mobile #innovation #omni-canal #créativité #Retail #social

Encore une fois, le DATA et le mobile sont les deux leviers du digital et ils sont donc naturellement présents en tête du classement. Je vais donc me concentrer sur les autres aspects développer durant le forum.

transfo-digitaler_0
La transformation digitale des entreprises.
Pourquoi vouloir prendre le virage du digital ? Quelques verbatims entendus :
« Le digital n’est pas que marketing, mais impacte tous les métiers »
« Vous n’engagez pas qu’une cible, mais toute votre entreprise »
« Le digital se vit, il faut oser »
« Le management doit partager et supporter la mutation »

Transformer son organisation est donc un acte fondateur et courageux qui demande une volonté managériale, une connaissance des métiers du digital et une capacité à avancer step by step. Il est important d’avoir aussi une bonne connaissance de ses clients et maîtriser ses DATAS que l’on utilisera pour transformer la vision des marques.

Comment gérer cette transition et l’accompagner ?

Organiser sa transition digitale, c’est organiser celle-ci autour des trois dimensions :

3dim org

Le changement implique aussi des changements dans l’organisation :

impact org

La roadmap sera alors le premier pas qui permettra de bâtir les fondations. Celle exposée ci-dessous est un bon exemple des bonnes pratiques à appliquer. En fonction du niveau d’engagement et d’avancée, libre à vous de vous positionner sur cette roadmap.

roadmap

Dans un second temps, il est important de rendre cette transformation visible, utile et stimulante.
– La création d’un Dashboard digital permet de sensibiliser toutes les équipes.
– Fixer des objectifs digitaux aux managers rendra la transformation plus réelle.
En tout état de cause, le changement ne se décrète pas mais s’accompagne. Bâtie autour d’une structure en silo, l’organisation de l’entreprise doit évoluer pour devenir plus collaborative et transversale. Ce changement ne peut se faire qu’après une vraie découverte des enjeux et des avantages.

L’omni-canal, une réalité quotidienne.

IMG_0901

Aujourd’hui, un consommateur a en moyenne 6 points de contact avant d’acheter. Le cross canal est donc un challenge très important. (ci-dessous les challenges du cross canal)

IMG_0898

avec de nombreux obstacles

IMG_0896

Les 3 canaux prioritaires restent le mail, le website et les réseaux sociaux. Le chart ci-dessous nous montre avec intérêt le ROI de chaque canal. On constate que le website reste un canal important au ROI fort. Il convient donc de ne pas négliger ce dernier alors que de nombreux sites actuels ne sont pas encore adaptés au mobile !

IMG_0895

Durant ce forum, Mediapost nous a présenté sa stratégie du marketing relationnel omnicanal :

IMG_0894

L’omnicanal devient une réalité pour de nombreux acheteurs qui ne peut plus être négligée. Avec 6,5 écrans en moyenne par foyer, avec deux tiers des français qui ont un smartphone (et 45% surfent avec en pdv) et Stephen Elop (VP MICROSOFT) le confirme : « Le mobile est inséparable du consommateur » et les chiffres le démontrent aisément :

mobinaute
Le mobile a des atouts forts :
Personnalisation des messages, meilleur engagement et permet une gestion intelligence des datas.
Il agit à la fois sur l’usage et sur le parcours du consommateur et il le fait avec agilité.
C’est aussi un excellent vecteur d’innovation et de support de la video.
A la fois acteur (APN video) et lecteur (écran), le mobile est le vecteur idéal et personnel de la video.
Encore une fois, pensez mobile dans vos approches digitales.

Le RETAIL fut une partie importante traitée lors de ce forum.
Le mobile, omniprésent dans nos vies, est donc omni présent dans nos cycles d’achat et bouleverse donc le chemin conso.

IMG_0902

Le retail doit s’adapter aux nouvelles tendances. Il doit être plus proche des consommateurs et être davantage serviciel. C’est un profond changement qui doit s’opérer en France. Il doit pas y avoir de disconnect entre le ON et le OFF. Un ON qui maitrise la data (info conso/client) qui permet de proposer une gamme de produit adapté à vos besoins (Amazon/Netflix) et qui maitrise le service client (SAV de qualité / livraison dans la journée gratuite/ Ecoute client) et un OFF qui serait à la traine en terme de connaissance client et de service client.

trois raison

Il serait faux de croire que les achats online sont motivés par le prix exclusivement. La première attente est la praticité, ensuite le prix et enfin la rapidité.
IKEA a enfin compris cela et s’adapte à ce new deal (cas non évoqué lors du forum) avec un développement du website e-com et la création de pôle de service physique à Paris. Quel parisien (2/3 sans voiture) peut encore se déplacer en périphérie pour acheter un meuble en carton intransportable à l’heure où Amazon vous livre à votre domicile le même meuble ?
Il serait naïf de croire qu’il n’existe pas de barrières mais celles-ci se lèvent au fur et à mesure. Dès le lancement d’offre fiable et globale de paiement (paypal/apple/…), nul doute que les ventes s’accéléreront encore.

IMG_0905

Et le e-com en France est une véritable source de croissance tant son niveau reste faible comparativement aux autres pays.

ecom europe

Pour terminer ce tour d’horizon, il est important de veiller à l’innovation et à la créativité.
Fred et Farid furent des représentants majeurs de cette créativité avec leurs différentes présentations. Je reprends ici quelques citations :
– « Le succès d’une campagne repose sur la viralité d’un concept et l’engagement avec le consommateur »
– « La prise de risque est l’élément principal de la différenciation sur les plateformes de communication »
– « les productions en temps réel ne se font que s’il y a un support créatif derrière »
– « Une mauvaise campagne c’est comme envoyer des flyers pour une fête pourrie : personne ne vient ! »
– « attention, les gens s’emmerdent devant la pub ». Soyez créatifs et audacieux !  »

Ils ont démontré que l’on peut être créatif, innovant et au coeur des valeurs d’une marque et des consommateurs sans céder à « la gadgetisation » des moyens digitaux, sans chercher à bâtir un effet BUZZ éloigné d’une marque.
L’innovation par la création est un atout pour être différenciant et surtout attractif et le social peut être un atout pour générer de la conversion grâce aux valeurs.

Pour conclure, je n’ai volontairement pas parler DATA et autres acronymes RTB, DMP, DSP, LTV ou CLV (liste non exhaustive) pour rendre cela plus digeste.
La transformation digitale ne peut donc se réaliser sans courage, sans l’adhésion de toutes et tous, sans un cadre et un cap bien défini.
Et une fois de plus les équipes du HUB ont su donner l’envie et la matière pour réfléchir et avancer sur ces projets digitaux. Je les remercie encore une fois et à l’année prochaine.

Quelques liens pour aller plus loin :

Le site du Hub Forum

Les photos du HubForum

Les tweets publiés lors du Hubforum

Le site du hub Institute

Le lien pour télécharger l’application sur votre iPhone

A propos de l'auteur

Curious in marketing experience and online challenge.Fan of New technologies and mobility, Books, fashion, life style