CANNES apporte son lot de pépite cinématographique et ce film en fait partie.
Une sélection « Un certain regard » n’a jamais aussi bien porté son nom avec ce film de Pascale Ferran.

Tout d’abord, ce film est d’une poésie rare. Remarquablement filmé, on survole avec un plaisir fou ce monde qu’elle nous présente.
Il faut soutenir ce film et en parler autour de vous. Il n’aura pas le rouleau compresseur de « Sous les jupes des filles » ou de tout autres blockbuster américain mais c’est assurément le film de la semaine à voir.
Une humanité, une poésie, une générosité et une renaissance sont incarnés dans ce film. Cet oiseau pourrait être le Phenix et non un vulgaire moineau.
Un cadre américain, vivant perpétuellement en transit dans les aéroports, au détriment de sa vie de couple et une jeune fille sans attache ni moyen sont au coeur de ce huis clos. La solitude malgré les réseaux sociaux, le stress de la vie professionnelle et de ses contraintes auraient pu nous plonger dans la neurasthénie et c’est out le contraire qui arriva.
Sans rien dévoiler, le scénario vous offrira une surprise qui vous emportera, vous émerveillera.
L’histoire est simple et aurait pu être banale. L’histoire est contemporaine et aurait pu ennuyeuse. Mais il n’en est rien. Le burn out de ce cadre est filmé avec empathie. Cette étudiante nous est proche et pour qui tout est possible à cet âge et à ce moment de sa vie.
Il faut voir ce film et apprécier cette critique sociale.
Space Oddity raisonne encore dans mes oreilles!

Le pitch :
En transit dans un hôtel international près de Roissy, un ingénieur en informatique américain, soumis à de très lourdes pressions professionnelles et affectives, décide de changer radicalement le cours de sa vie. Quelques heures plus tard, une jeune femme de chambre de l’hôtel, qui vit dans un entre-deux provisoire, voit son existence basculer à la suite d’un événement surnaturel.

Les infos sur ce film, c’est par ici

Si vous souhaitez mater la bande annonce, c’est par ici

A propos de l'auteur

Curious in marketing experience and online challenge.Fan of New technologies and mobility, Books, fashion, life style

  • Florence Ferri

    Effectivement un beau film, flirtant entre l’hyper réalisme de certaines scènes et des moments vraiment poétiques. C’est fortiche de nous faire rêver avec une histoire aussi simple et comme tout décor un aéroport, un rer et un hotel sans charme ! Ahh oui, et aussi space oddity évidemment… Il faut donc y aller, je confirme, mais sans regarder la BA, la surprise n’en sera que meilleure.

    • Michel Hennin

      Space Oddity est tellement beau et opportun à ce moment la!
      The film à voir