Ce livre fut une agréable surprise que je dois à mon Libraire. Je ne connaissais pas cet auteur et pour cause, c’est d’abord et avant tout un réalisateur plutôt qu’un écrivain. Nous découvrons ici des nouvelles teintées d’ironie qui ne pouvaient que me plaire surtout si on rajoute l’amour d’un père pour son fils.
Ces 7 années séparent la naissance de son fils de la mort de son père dans un Tel Aviv qui raisonne au son d’une guerre jamais trop éloignée. Il nous raconte donc les anecdotes de la vie, de sa vie avec humour, ironie et tendresse.
A travers la vision de trois générations, Keret nous donne goût à la vie et aussi et surtout l’irrésistible envie de prendre plaisir à vivre sa vie.
Toujours léger, toujours humain, c’est un récit qui laisse un bonheur simple qui l’on a envie de partager.
C’est ce que je fais avec vous et je ne peux que vous encourager à lire ce livre cet été et partager des bonheurs simples avec vos proches.
Bonne lecture !

Le livre aux Editions de L’Olivier, c’est ici

Le pitch selon son éditeur :
Si une roquette peut nous tomber dessus à tout moment, à quoi bon faire la vaisselle ? Et les oiseaux du jeu Angry Birds, lancés à pleine vitesse sur de frêles maisons, ne ressemblent-ils pas à de furieux terroristes ?
Avec une ironie hors du commun, Etgar Keret relate sept années de sa vie à Tel-Aviv : la naissance de son fils, l’histoire de sa soeur ultra-orthodoxe et de ses onze enfants, les chauffeurs de taxi irascibles, ses parents rescapés de l’Holocauste, les tournées littéraires mouvementées… et l’attitude peu banale qu’il convient d’adopter lors d’une alerte à la bombe. Etgar Keret offre dans ces chroniques intimes une étonnante radiographie de ses contemporains, où l’émotion et l’humour se conjuguent à tous les temps de l’insolence.

Pour le commander et le recevoir rapidement, c’est par ici
Pour le lire en un clic sur votre Kindle, c’est par ici

A propos de l'auteur

Curious in marketing experience and online challenge.Fan of New technologies and mobility, Books, fashion, life style